Arquivo de 9 de Agosto, 2006

Lisboa à noite

Entre o luar e o arvoredo,
Entre o desejo e não pensar
Meu ser secreto vai a medo
Entre o arvoredo e o luar.
Tudo é longínquo, tudo é enredo,
Tudo é não ter nem encontrar.Entre o que a brisa traz e a hora,
Entre o que foi e o que a alma faz,
Meu ser oculto já não chora
Entre a hora e o que a brisa traz.
Tudo não foi, tudo se ignora.
Tudo em silêncio se desfaz.

Fernando Pessoa, 24-08-1930

#1

L` aventure au mont de Vénus

La femme est le contraire du Dandy.
Donc elle doit faire horreur.
La femme a faim, et elle veut manger ; soif, et elle veut boire.
Elle est en rut, et elle veut être f…
Le beau mérite !
La femme est naturelle, c’est-à-dire abominable.
Aussi est-elle toujours vulgaire, c’est-à-dire le contraire du Dandy.
Relativement à la Légion d’Honneur. – Celui qui demande la croix a l’air de dire : Si l’on ne me décore pas pour avoir fait mon devoir, je ne recommencerai plus.
Si un homme a du mérite, à quoi bon le décorer ? S’il n’en a pas, on peut le décorer, parce que cela lui donnera un lustre.
Consentir à être décoré, c’est reconnaître à l’État ou au prince le droit de vous juger, de vous illustrer, et caetera.
D’ailleurs, si ce n’est l’orgueil, l’humilité chrétienne défend la croix.
Calcul en faveur de Dieu. – Rien n’existe sans but.
Donc mon existence a un but.
Quel but ? Je l’ignore.
Ce n’est donc pas moi qui l’ai marqué. C’est donc quelqu’un plus savant que moi.
Il faut donc prier ce quelqu’un de m’éclairer. C’est le parti le plus sage.
Le Dandy doit aspirer à être sublime, sans interruption. Il doit vivre et dormir devant un miroir.

Gustave Courbet – L’Origine du monde, 1866
Baudelaire: Mon coeur mis à nu: journal intime, 1887.

Leituras de Thierry Savatier sobre o tema:
L’Origine du Monde, histoire d’un tableau de Gustave Courbet, Éd. Bartillat
Une femme trop gaie – Biographie d’un amour de Baudelaire, CNRS Editions

%d bloggers like this: