Arquivo de 12 de Abril, 2020

‘Nature morte portugaise’, de Robert Delaunay

Après avoir passé des vacances en Espagne, Robert et Sonia décident de rester exilés quand la guerre éclate, ils restent à Madrid. Réformé, Robert ne sera pas mobilisé. Ils s’installent au Portugal en 1915 et ne rentreront en France qu’en 1920. Bien que très sensible à la lumière et aux couleurs, le peintre aborde une période transitoire et féconde quant à ses recherches sur les théories de couleur et expérimente de nouvelles techniques : peinture à la détrempe, cire chaude, etc.


Robert Delaunay [12 Avril 1885 – 25 Octobre 1941]
“Nature morte portugaise”, 1915 – Musée Fabre


Cette nature morte qui semble si banale montre à gauche un vase aux couleurs vives qui évoque l’art moderne et sous la petite cruche sombre à droite, une robe, création « simultanéiste » de Sonia DELAUNAY. Le but des deux artistes est de proposer un « art total » où le quotidien serait « revisité ». Les couleurs complémentaires les bleus et les orangés structurent le composition, le vert et le rouge existent en contre-point. Le parallèle que l’on peut établir.

%d bloggers like this: